Accompagnement la recherche d’emploi

Accueil » Mes domaines d’intervention » Accompagnement la recherche d’emploi
Accompagnement la recherche d’emploi 2018-04-20T10:54:54+00:00

Accompagnement à la recherche d’emploi

  • Cadres, techniciens et jeunes diplômés de l’enseignement supérieur,

  • Étudiants et alternants en fin de formation,

  • Personnes en recherche d’un contrat en alternance.

  • Interventions spécifiques pour structures d’enseignement supérieur.

 

Ce sont principalement des outils de Marketing, de démarche commerciale et de communication que j’adapte à la démarche spécifique de recherche d’emploi.

Ma démarche

Elle consiste à :

  • Prendre en compte les situations, problématiques et objectifs spécifiques de chaque participant.

  • Présenter des outils concrets, efficaces et adaptés.

  • Utiliser un fonctionnement qui favorise l’implication des participants, les échanges d’expériences et l’entraide. Pour cela : alternance de temps de présentations de concepts, de réflexions individuelles et de travaux de groupe.

  1. Définir la cible

Avant d’explorer les modalités de recherche il est nécessaire d’accompagner chaque participant à définir précisément ce qu’il recherche. En effet, pour être efficaces les outils de recherche doivent être adaptés spécifiquement aux objectifs particuliers de chacun.

Pour définir la cible, 2 moyens combinés :

  • Un travail de réflexion et d’échange. J’accompagne ce travail par une démarche précise de questionnement qui guide chacun dans la clarification et la formulation de sa cible.

  • Des enquêtes terrain auprès de professionnels. Ces enquêtes ont un double objectif : clarifier et valider la cible. Je présente des outils spécifiques en la matière et une démarche qui accompagne pas à pas les participants.

Les points principaux de la démarche :

  • Les outils de présentation : lettre, CV, références, réalisations, moyens internet, notamment comment :

– Comprendre le fonctionnement et les attentes des recruteurs,

– Construire des documents clairs, précis, structurés et valorisants,

– Les adapter aux particularités des interlocuteurs visés,

– Optimiser l’utilisation des nouveaux médias de communication notamment internet.

  • La réponse aux annonces, notamment comment :

– Repérer les supports d’annonces possibles,

– Détecter les annonces pertinentes,

– Adapter sa réponse à chacune.

  • Les candidatures spontanées, notamment comment :

– Identifier les cibles possibles,

– Développer et utiliser ses réseaux,

– Construire des outils de contact pertinents (papier, internet),

– Construire une stratégie adaptée à la cible (combinaison de démarches quantitatives et qualitatives),

– Élaborer un plan structuré de contacts et de suivi des candidatures spontanées.

  • Les entretiens d’embauche

– La préparation, notamment comment :

  • Préparer des réponses claires, cohérentes et structurées aux principales questions des entretiens,

  • Anticiper et gérer ses points faibles,

  • Lister les informations à obtenir de la part du recruteur,

  • Gérer les incidences psychologiques, notamment le stress lié aux enjeux.

– La gestion de l’entretien lui-même, notamment comment :

  • Se présenter,

  • Répondre aux objections,

  • Obtenir des informations,

  • S’adapter aux différentes configurations des entretiens.

– La gestion du suivi des contacts, notamment comment :

  • Gérer les réponses négatives,

  • Mettre en place une démarche structurée de suivi de l’ensemble des contacts.

  • La stratégie générale, notamment comment :

– Construire un plan qui prendra en compte l’ensemble des actions à mener,

– Établir et suivre un planning de chacune de ces actions,

– Gérer les incidences psychologiques de la conduite de ce plan, notamment les périodes éventuelles de découragement.

  • L’intégration

La personne a été embauchée. Elle doit maintenant réussir son intégration dans l’entreprise.

Je propose un travail spécifique permettant notamment de savoir comment :

– Découvrir rapidement son nouvel environnement de travail,

– Intégrer les règles et coutumes en vigueur,

– Préciser et faire préciser le cadre (missions, objectifs, limites d’autonomie, reporting…),

– Identifier les modes de management utilisés,

– Développer un fonctionnement qui favorise une bonne coopération avec ses supérieurs hiérarchiques, ses collègues et ses éventuels collaborateurs.